dimanche 5 mai 2013

Mon weekend rallye

Ce weekend c'était rallye pour Mr Moquette et Tonton Mout'. Tout avais pourtant bien commencé. J'étais en forme, pas trop stressé et pas trop hargneuse. Mais ça c'était avant..

Le rallye c'est ma passion. C'est en moi, c'est presque viscérale. J'entends un bruit de moteur dans la rue, je me retourne. Si c'est au boulot, je m'arrête de travailler pour regarder ledit bolide au travers de la baie vitré. Et c'est censé être merveilleux puisque je partage cette passion avec Mr Moquette. Bref vous l'aurez compris c'est notre passion.

Mais hier c'est passé plusieurs événement très stressant... Mr Moquette a commencé sa course sur de beau chrono, se plaçant directement 1er de sa catégorie. Et la dans ma tête c'est le drame, et ceux pour deux raisons : la première et sûrement la plus importante je crève de jalousie!! Pourquoi ??!! Pourquoi je ne suis pas dans l'auto ? Pourquoi je ne vie pas ce moment fort avec lui ? 
Pour la bonne cause vous me direz mais pour le coup je n'étais pas disposé à l'admettre!! 

Et la second raison parce que j'étais morte de trouille. Peur que Mr Moquette face une erreur (et j'entends par là une sortie de route). Alors lui et Tonton Mout' se sont acharner à me faire croire qu'il ne prenait aucun risque inutile et bla bla bla.. 

Résultat j'avais une fois de plus raison, Mr Moquette a fini par avoir la pression de son concurrent qui le pousse à la faute, il crève un pneu et perd la première place. 
Là s'en suit plusieurs heures à entendre les deux loustics raconter leur super journée, en travers par ici et en total glisse par là... Super rassurant pour moi parce qu'à la prochaine course je ne les croiraient plus quand ils me diront qu'ils ne prennent aucun risque. 
Mais je dois bien avouer que j'étais soulagé que Mr Moquette ne face pas sa première victoire sans moi. 

Quand ensuite je l'entend félicité Tonton Mout', alors qu'a mon grand désespoire, moi il ne m'a jamais félicité :

 
Tout ça pour admettre qu'effectivement c'est vraiment dur pour moi de mettre entre parenthèse cette passion. Ça me manque énormément...

2 commentaires:

  1. je me reconnais un peu dans ton article ! Mon homme et mon fréro sont des pilotes de rallye (et moi une fidèle spéctatrice, qui suis sur toutes les spéciales !) D'ailleurs la voiture en photo me semble pas inconnue ;) Quand "mes hommes" sont au volant, j'ai beau adorer, je ne peux m'empecher de stresser... et eux se rendent pas forcément qu'ils prennent parfois des risques, ils sont édedans :) DEs bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous faisons des rallyes dans l'Est de la France, donc si tu es du coin c'est possible que tu ai déjà vu notre auto ; )
      Enfaite dans l'auto on ne se rend pas vraiment compte des risques, mais effectivement de l'extérieur c'est horrible !!! Mais le sentiment le plus difficile a gérer pour moi c'est bien ma jalousie !!
      Vivement que la saison de rallye soit finis !!!! ; )

      Supprimer

Tu en penses quoi toi ?